Accueil / Actualités / Le Président de l’AM94 s’associe à l’ensemble des Maires pour regretter l’annonce, sans concertation, de l’installation d’une prison de 700 places sur le territoire de la ville Noiseau

Le Président de l’AM94 s’associe à l’ensemble des Maires pour regretter l’annonce, sans concertation, de l’installation d’une prison de 700 places sur le territoire de la ville Noiseau

Hervé GICQUEL, Président de l’AM94 et Maire de Charenton-le-Pont, s’associe à l’ensemble des Maires et édiles du département pour vivement regretter l’annonce, sans concertation, de l’installation d’une prison de 700 places sur le territoire de la ville Noiseau.

Courant 2018, le ministère de la justice avait indiqué que deux sites val-de-marnais, à Choisy-le-Roi et à Limeil-Brévannes, avaient retenu l’attention de l’Agence pour l’immobilier de la justice (Apij) dans le cadre de l’installation de nouveaux établissements pénitentiaires.

Nombre d’élus Val-de-Marnais s’étaient immédiatement mobilisés au cours des derniers mois pour soutenir les villes contre ces deux projets manquant de légitimité.

Le Président de l’AM 94 souhaite rappeler dans la lignée de nombreux élus qui l’ont déjà fait : « le Département du Val-de-Marne dispose déjà d’une prison, celle de Fresnes qui est la deuxième prison la plus importante de France en termes de détenus (2600) ».

Après les projets envisagés à Limeil-Brévannes et à Choisy-le-Roi, le Maire de Noiseau, Yvan FEMEL, et ses administrés viennent de découvrir le projet d’installation d’une prison de 700 places.

Sur la forme, il est inacceptable pour le Maire de Noiseau et le Président de Grand Paris Sud Est Avenir Laurent Cathala, propriétaire des terrains, d’apprendre par la presse ce projet d’établissement pénitentiaire.

De plus, cette décision unilatérale vient contrarier un projet ambitieux d’urbanisation d’intérêt général et de développement de ce secteur incluant de l’activité économique.

Enfin, Hervé GICQUEL regrette encore une fois les méthodes de l’Etat qui porte à connaissance des décisions prises au sommet sans concertation avec les élus, découvertes par la presse et qui inquiètent légitimement les habitants comme les municipalités.

Hervé Gicquel, Maire de Charenton-le-Pont Conseiller départemental du Val-de-Marne